top of page

Les meilleurs trackers ou ETF

Date de mise à jour :  29/01/2024

Les trackers ou ETF sont les produits financiers utilisés pour faire de l’investissement passif. Ce sont les meilleurs produits accessibles aux investisseurs particuliers pour s’exposer aux performances de la bourse. En effet, les ETF permettent d’investir de manière diversifiée et efficace et offrent le meilleur compromis performance/risque grâce aux coûts de gestion très bas. Les trackers sont indispensables et suffisants pour les particuliers, et c’est pour cela que j’ai décidé de vous dresser ici la liste des meilleurs ETF. Attention, gardez bien en tête que les ETF ne sont pas à capital garanti, ils peuvent aussi connaitre de fortes baisses, mais utiliser des ETF reste une stratégie plus efficace et moins risquée que de choisir soi-même ses actions ou prendre des parts dans des fonds gérés par des professionnels.

Qu'est-ce qu'un tracker ou un ETF (Exchange Traded Fund) ?

Les trackers ou ETF (Exchange Traded Funds) sont des produits financiers qui suivent la performance d’un indice boursier comme le CAC 40 ou le Dow Jones par exemple. Il existe des centaines d’indices boursiers différents : ces indices représentent un panel d’entreprises. Investir dans un ETF revient donc à investir dans toutes les entreprises qui composent l’indice « sous-jacent » à cet ETF.

 

Ces produits sont au cœur de la stratégie de l’investissement passif. En effet, ils vous permettent de vous exposer au marché actions et ne demande aucune action de votre part : vous êtes investis dans un large panel d’entreprises, vous n’avez donc pas à sélectionner précisément dans quelle entreprise investir. Les principaux avantages des ETF sont :

  • Ils permettent de diversifier ses investissements parmi des centaines voire des milliers d’entreprises en une seule fois.

  • Leurs frais de gestion sont très faibles, de l’ordre de 0,5 % voire moins, et donc bien inférieur aux frais de gestion annuel des autres fonds d’investissement (qui sont plutôt de l’ordre de 2 %)

  • Vous n’avez pas besoin d’acheter des dizaines voire centaines d’actions différentes, ce qui a un coût non négligeable en termes de frais de courtage et de gestion.

  • Vous n’avez pas à passer par un gestionnaire de fonds professionnel qui prend une commission non négligeable sur la performance.

De nombreux ETF sont accessibles à tout le monde, au travers des PEA, des compte-titres ordinaire ou des assurances-vie. Ils sont particulièrement intéressants dans un PEA ou une assurance-vie grâce à la fiscalité légère associée à ces plans d’épargne.

 

Les trackers ou ETF sont aujourd’hui les meilleurs produits financiers accessibles aux particuliers, ils sont à la fois indispensables et suffisants pour s’exposer aux marchés financiers des entreprises. Ce sont aussi les produits offrant le meilleur rendement à long terme, bien devant l’immobilier et bénéficiant d’une fiscalité très douce au travers des PEA ou des assurances-vie. Ces produits ne sont pas garantis en capital mais contrairement aux idées reçues, ce ne sont pas des investissements spéculatifs. Même si le risque d’être en moins-value existe bien à court terme (inférieur à 5 ans), sur le très long terme (plus de 15 ans), vous serez très certainement en plus-values et avec un bon rendement annuel, tant que vous prenez un ETF suffisamment diversifié (par exemple : ceux qui suivent l’indice MSCI World).

 

Concernant la politique de dividendes associés aux ETF :

  • On parle de dividendes distribués quand le tracker paie annuellement les dividendes des entreprises sous forme d’espèces directement sur votre compte-espèces PEA.

  • On parle de dividendes capitalisés quand le tracker augmente annuellement sa valorisation grâce aux dividendes des entreprises.

  • Certains ETF peuvent cumuler ces deux possibilités (une partie est distribuée, une autre est capitalisée).

Trackers ou ETF éligibles au PEA et suivant l’indice MSCI World

Vous hésitez entre tous ces trackers pour votre PEA ? Le plus simple, dans une première approche, est de ne prendre que des trackers MSCI World qui est l’indice large par excellence. A ce jour, il regroupe 1 512 entreprises dans le monde entier.

 

Je vous conseille de garder toujours entre 60 et 100 % de votre portefeuille investi sur le MSCI World pour être bien diversifié. Il n’y a rien de choquant à n’avoir qu’une ou deux lignes de trackers dans votre PEA, du moment que l’indice suivi est le MSCI World car c’est celui qui offre les meilleures peformances pour le moins de risques à long terme (supérieur à 10 ans). Si cela vous fait peur, je vous parle dans cet article des risques associés à n’avoir qu’une seule ligne de tracker MSCI World en portefeuille.

Pour votre information, il existe un autre indice boursier très célèbre et encore plus large que le MSCI World : c’est le MSCI ACWI (All Countries World Index) regroupant près de 3 000 entreprises dans le monde entier. Mais malheureusement aucun tracker suivant l’indice MSCI ACWI n’est éligible au PEA, donc je ne vous en parlerai pas ici.

Trackers ou ETF éligibles au PEA et suivant l’indice S&P 500

L’indice S&P 500 est l’indice large des Etats-Unis qui regroupe les plus grandes entreprises américaines. Actuellement et depuis des décennies, ce sont les entreprises les plus performantes boursièrement parlant ! De plus, les frais de gestion sont extrêmement faibles sur certains ETF, et cela a un impact non négligeable à long terme. C’est pour cela que cet indice fait aussi partie des préférés des investisseurs.

Vous pouvez en mettre un peu dans votre portefeuille pour être un peu plus exposés au marché dynamique des Etats-Unis. Mais sachez qu’une grande partie du MSCI World est déjà bien investi sur les USA (ce qui est logique vu que c’est dans ce pays qu’on trouve les plus grosses capitalisations boursières).

Trackers ou ETF éligibles au PEA et suivant l'indice NASDAQ-100

Il existe principalement deux indices sur la bourse américaine du NASDAQ : le NASDAQ Composite qui regroupe 2 500 entreprises, et le NASDAQ-100 qui regroupe les 100 plus importantes. Malheureusement, seul le NASDAQ-100 est disponible au sein d'un PEA au travers d'un tracker. Cela reste néanmoins un excellent tracker pour investir dans les entreprises à fort potentiel, avec des frais de gestion très faible (plus faible que ceux suivant le MSCI World).

Trackers ou ETF éligibles au PEA et suivant les indices boursiers des pays émergents

Ces trackers permettent d'augmenter l'exposition de votre portefeuille aux pays émergents, qui présentent plus de risques mais peuvent avoir un rendement plus intéressant sur le long terme. A utiliser avec précaution, selon moi, ils ne sont pas nécessaires à une bonne gestion passive... Attention aux frais de gestion qui peuvent devenir élevés sur certains ETF !

Trackers ou ETF éligibles au PEA et suivant les petites et moyennes capitalisations

Ces trackers vous permettent d'investir dans des entreprises de petites et moyennes tailles, qui sont très peu représentées dans les grands indices boursiers comme le MSCI World ou le S&P 500. La volatilité est plus importante mais le rendement peut s'avérer plus élevé sur le long terme. Attention aux frais de gestion qui sont élevés sur certains ETF. Vous n'êtes pas obligé d'en avoir en portefeuille dans le cadre d'une bonne gestion passive.

Malheureusement, le seul fonds ETF éligible au PEA-PME (LYXOR ETF PEAPME code ISIN FR0011770775 et suivant l'indice CAC PME) a été dissous en janvier 2022 : pas assez liquide et trop cher à entretenir. Il n'y a donc désormais plus aucun tracker éligible au PEA-PME.

Trackers ou ETF éligibles au PEA et suivant les indices boursiers européens

Il y a plusieurs avantages à prendre des ETF qui suivent des indices européens : les frais de gestion sont généralement très faibles (on ne le redira jamais assez : ces frais ont un impact non négligeable à long terme !), et il n’y a pas d’impact lié aux taux de change vu que la grande majorité des actions de ces indices sont côtés en EUR.

Trackers ou ETF éligibles au PEA et suivant le CAC 40

Pourquoi investir dans le CAC 40 qui est (malgré sa célébrité médiatique française) qu’un tout petit indice boursier plutôt concentré et insuffisamment diversifié ? Il n’y a qu’un seul avantage qui est la fiscalité : les dividendes issus de ces ETF ne sont pas « taxés à la source » par la fiscalité française quand vous êtes Français(e). Donc ces ETF touchent « un peu plus » de dividendes contrairement aux autres qui doivent s’affranchir d’un prélèvement à la source dans le pays d’origine du dividende. Cet avantage fiscal se traduit par une surperformance de l’ordre de 0,15 % par an, par rapport à l’indice.

Trackers ou ETF éligibles au PEA et suivant des indices obligataires

A ce jour, il existe un seul tracker obligataire éligible au PEA qui suit un indice spécifique mesurant la performance des emprunts d'Etat de la zone Euro. Il vous permet d'investir sur un placement beaucoup plus sécurisé que les actions mais aussi beaucoup moins rémunérateur à long terme. De plus, les frais de gestion sont plutôt élevés. Cet ETF peut s’avérer utile si jamais vous avez beaucoup de liquidités que vous ne souhaitez pas laisser dormir quelques mois dans votre PEA. Mais calculez bien les frais totaux (courtage achat et vente, et frais de gestion) : dans la majorité des cas, mieux vaut investir dans un tracker MSCI World sur plusieurs années…

Donc, à moins d'avoir des convictions particulières sur ces obligations, cet ETF n'est pas recommandé pour une gestion passive.

bottom of page