top of page

C'est quoi un ETF "hedged" et est-ce vraiment utile ?

Les fonds ETF ou trackers sont des actifs financiers qui répliquent les performances d'un indice boursier, avec éventuellement un effet de levier. Certains trackers sont dits "hedgés" ou "hedged" : cela signifie qu'ils sont composés de produits financiers complexes censés couvrir périodiquement (souvent mensuellement) contre les risques de change.


Cela est pertinent uniquement pour les indices boursiers composés d'actions cotées dans une devise étrangère. Mais au final, se couvrir du risque de change n'est pas vraiment utile sur le long terme, et le surcoût lié à cette couverture n'en vaut clairement pas la peine.


Le "hedge" permet de couvrir le risque de change
Le "hedge" permet de couvrir le risque de change

Qu'est-ce qu'un tracker ou ETF (Exchange-Traded Fund) dit "hedgé" ou "hedged" ? En voilà une question pas si évidente, surtout qu'il y a souvent confusion derrière ces termes anglophones.


La notion de hedge en finance désigne, dans la majorité des cas, la couverture contre un risque. Par exemple, les hedge funds sont des fonds financiers qui pratiquent ce qu'on appelle la gestion alternative qui consiste à utiliser diverses techniques afin de se couvrir contre les risques (par exemple grâce à l'effet de levier de l'emprunt, ou des produits dérivés complexes), le tout dans le but de surperformer les marchés et de limiter la casse en cas de krachs boursiers ou de baisse durable.


En pratique, ce qu'on appelle les trackers hedgés ou hedged, ce sont des fonds ETF qui offre une couverture contre les risques de fluctuations des monnaies. Cette couverture est généralement mensuelle, le fonds utilise alors diverses produits financiers complexes pour limiter l'impact des variations de taux de change et réduire ainsi la volatilité du fonds.


Prenons l'exemple d'un tracker S&P 500 : il est composé d’actions cotées en US dollars donc il est sensible à l’évolution du taux de change Euro/US Dollar. Si le taux de change varie brutalement, un ETF classique qui reproduit cet indice peut potentiellement connaitre aussi une variation importante, non pas liée à la variation des actions mais uniquement à la variation du taux de change. Ce n'est peut-être pas confortable pour un investisseur qui recherche que la performance des actions d'entreprise. Avec un ETF hedged, vous paierez un peu plus de frais de gestion, mais vous neutralisez le risque de change pour ne garder que le risque dit "du marché".


Cela peut sembler un peu technique et complexe. Mais sachez que sur le long terme, se hedger contre les risques de change ne présente aucun intérêt. Au sein d'un PEA, vous paierez toujours au début en Euros (même si l'ETF est coté en US dollars) et au moment de la vente, vous serez payé en Euros aussi. Peu importe les variations qu'aura connu le taux de change entre ces deux événements, cela n'impactera pas la performance moyenne de l'ETF. On peut éventuellement avoir un léger décalage dans la performance si jamais il y a eu une variation importante très récente, qui ne s'est pas encore répercutée dans la valorisation de l'ETF : c'est le seul cas où la couverture contre le risque de change pourrait être utile.


Le seul intérêt d'un tracker hedgé réside dans sa capacité à réduire la volatilité court terme de votre portefeuille mais ce hedge ne vous permettra pas d'avoir une meilleure performance sur le long terme


La plupart des trackers hedged ne sont pas éligibles au PEA.

Enfin, sachez que la plupart des trackers hedgés ne sont pas éligibles au PEA. Vous pouvez toutefois en avoir dans certaines assurances-vie comme chez Linxea qui propose le tracker WLDH (code ISIN FR0011660927). Mais comme ces trackers hedgés ont, en plus, des frais de gestion plus élevés que les ETF non hedgés, je ne vous les conseille pas dans une optique d'investissement long terme.


Enfin, sachez que les ETF qui sont cotés en US dollars comme, par exemple, AMUNDI ETF MSCI EMERGING MARKETS UCITS ETF USD (code AUEM et ISIN LU1681045453) ne sont pas des trackers hedged dans le sens où ils ne cherchent pas à limiter la volatilité liée aux fluctuations des monnaies. Ce sont juste des trackers cotés en US dollars, fonctionnant exactement comme ceux cotés en Euros qui suivent le même indice. Il ne faut pas confondre devise de cotation et stratégie de couverture contre le risque de change.


Exemples de trackers ou ETF "hedged"


Voici quelques exemples de trackers hedgés si vous souhaitez constaster par vous-même que les performances ne sont guère meilleures (voire plutôt inférieures) que la version classique sans la couverture contre le risque de change.

Nom de l'ETF

Code mnémonique

Code ISIN

Frais de gestion annuel

Indice sous-jacent

Amundi MSCI World II UCITS ETF EUR Hedged Dist

WLDH

FR0011660927

0,30 %

MSCI World

Amundi S&P 500 UCITS ETF - DAILY HEDGED EUR (C)

500H

0,28 %

S&P 500

Un intérêt limité pour l'investisseur particulier


En conclusion, l'investisseur particulier qui vise le long terme n'a aucun intérêt à prendre des trackers ou ETF dits "hedged" ou "hedgé" : le surplus en frais de gestion ne vaut pas la couverture contre les risques de change qui n'est pas vraiment utile dans une optique long terme.


Et si vous recherchez les meilleurs ETF éligibles PEA pour un investissement long terme, je vous invite à regarder ma page sur les meilleurs trackers pour les particuliers.

660 vues0 commentaire

コメント


bottom of page